Les Belles de la Fontaine

Sous la direction de la danseuse Sandrine Plaa, les enfants d'un quartier sensible du Mirail apprennent depuis 4 ans des pas de danses issus d’univers traditionnels cubains, brésiliens et africains et les présentent lors de différentes manifestations dans toute la région.

Les ateliers et spectacles des Belles de la Fontaine posent des jalons concrets pour développer les notions de vivre ensemble, de mixité, de valorisation et d'ouverture culturelle.

A travers des ateliers réguliers et des représentations en danses afro-latino, des enfants d'origines culturelles différentes (Afrique centrale, Maghreb, France, Antilles et enfants Roms) vivant dans le quartier sensible de Bellefontaine apprennent des danses traditionnelles diverses et variées.


Créée depuis 5 ans, cette troupe d’enfants se dénote par le registre traditionnel et la variété des styles de danses pratiquées (à la fois africaines, brésiliennes et cubaines) ainsi que dans la fraîcheur et la qualité des prestations. Les chorégraphies colorées se mêlent à des chants simples; des temps d’improvisation viennent étayer des moments où les enfants partagent leur joie de danser ensemble avec les musiciens. Au delà de l'apprentissage artistique, Sandrine Plaa véhicule des notions de mixité, vivre-ensemble, de citoyenneté et lutte contre le racisme aux enfants qui s’approprient ces messages pleins de positivité et en deviennent porteuses dans les spectacles.
Les Belles de la Fontaine donnent une forme joyeuse et colorée à des rythmes bigarrés avec parfois l’utilisation d’accessoires (parapluies, petits instruments de percussions brésiliennes…).


Il est possible de faire des ateliers avec des enfants de nouveaux quartiers pour travailler des pas de danses sur un ou plusieurs rythmes, lesquels pourront être intégrés lors de la prestation avec le groupe U.G.B. Les Belles de la Fontaine pourront éventuellement venir en renfort sur les spectacles ainsi que les ateliers.

Voir les Belles de la Fontaine danser et se dépasser sur les percussions d’UGB, c’est se laisser traverser de manière 2 fois plus forte par le message positif de mixité rempli d’espoir. Les traditions maghrébines, africaines, brésiliennes et cubaines se rencontrent; elles sont valorisées et ouvrent de nouveaux chemins vers un riche métissage.

La bonne énergie entre les musiciens fait écho à celle des danseuses et se propage avec force à travers les chorégraphies et les chants repris souvent par le public. Les rythmes s’enchaînent avec des ambiances différentes selon les traditions et sont illustrés par des danses originales fraîches et joyeuses.



 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now